Accueil Blog Par quoi remplacer la fécule de pomme de terre ?

Par quoi remplacer la fécule de pomme de terre ?

La fécule de pomme de terre est un amidon inodore produit par la transformation des pommes de terre. Naturellement sans gluten, la fécule de pomme de terre est utilisée dans la cuisson des plats sucrés et salés, et sa texture les rend moelleux et incroyablement doux.

Souvent préféré à la farine blanche ordinaire, l’amidon est également connu pour son fort pouvoir épaississant et peut être utilisé à la place des œufs pour les mélanges plus secs. Comme nous le disons toujours, chaque ingrédient est important en cuisine, mais aucun n’est irremplaçable : que faire si, pendant la préparation de votre pâte, vous vous rendez compte que vous n’avez plus d’amidon ? Si vous vouliez remplacer l’amidon, que pourriez-vous utiliser ? Voici huit bonnes et efficaces alternatives à la fécule de pomme de terre avec quelques astuces pour éviter les erreurs et les bonnes proportions.

Purée de pommes de terre instantanée

Qui n’a pas un sachet de purée instantanée à la maison ? Le genre qui, contre toutes les lois de la cuisine, peut sauver nos dîners lorsque nous n’avons pas envie de cuisiner ? Vous avez maintenant une autre bonne raison d’avoir de la purée instantanée dans votre cuisine : utilisez-la pour remplacer la fécule de pomme de terre, surtout si vous préparez une recette salée, car la purée est plus savoureuse et a un goût plus prononcé. Proportions ? Le bon rapport est de 1:1.

Farine de riz

Tout comme la fécule de pomme de terre, la farine de riz est naturellement sans gluten et possède un bon effet épaississant. Fabriquée à partir de grains de riz, la farine de riz est couramment utilisée en conjonction avec ou à la place d’autres farines dans les gâteaux sans gluten et les gâteaux rustiques ou dans la chapelure légère, moelleuse et croustillante.

Si vous souhaitez l’utiliser à la place de la fécule de pomme de terre, respectez un rapport de 1:1 en ajoutant deux cuillères à soupe de liquide, eau ou lait, au début de la préparation, selon le type de recette que vous avez en tête.

Amidon de maïs

Également connu sous le nom de fécule de maïs, l’amidon de maïs est une poudre blanche très fine obtenue par broyage humide du grain de maïs, en particulier de la partie interne appelée endosperme. Contrairement à l’amidon, qui est principalement utilisé pour la pâte, la fécule de maïs est utilisée en cuisine pour épaissir les aliments liquides tels que les soupes, les sauces, les crèmes et les puddings.

C’est également un ingrédient sans gluten au goût presque neutre, ce qui le rend utile pour les personnes souffrant de la maladie cœliaque et convient à toutes sortes de recettes. En tant que substitut de l’amidon, le rapport est de 1:1, vous ne pouvez donc pas vous tromper.

Farine d’amandes

Excellente alternative à la farine classique, notamment pour les desserts, la farine d’amande peut facilement être préparée à la maison à partir de simples amandes décortiquées et épluchées. La farine d’amande est sans gluten, assez grasse et riche en calories, il est donc conseillé de l’utiliser avec précaution. De la farine d’amande au lieu de l’amidon ? Si vous faites un gâteau, cela peut être une bonne idée : le rapport dans ce cas est aussi de 1:1.

Flocons ou farine d’avoine

Appréciés pour leur profil nutritionnel intéressant et leur polyvalence, les flocons d’avoine sont un produit d’origine ancienne obtenu par la transformation de graines entières ou décortiquées. La meilleure façon d’utiliser les flocons ou la farine d’avoine est de les mélanger à d’autres farines, notamment pour la fabrication de produits à base de levure. Si vous voulez essayer de les substituer à l’amidon, peut-être en petites quantités, vous pouvez simplement utiliser les mêmes quantités.

Farine de noix de coco

Fabriquée à partir de la pulpe séchée du fruit, la farine de noix de coco est incroyablement absorbante, possède un fort pouvoir épaississant et est recommandée pour les régimes pauvres en glucides. Lorsque l’on utilise de la farine de coco dans des pâtes, il est toujours conseillé d’augmenter la quantité de parties liquides, et si on la remplace par de la fécule de pomme de terre, la quantité doit être réduite d’environ 15% pour éviter un gâteau ou une galette sèche ou dure.

Farine de tapioca

La farine de tapioca est un amidon dérivé d’un tubercule appelé manioc, qui est bien connu et utilisé dans la cuisine traditionnelle sud-américaine. Nous parlons d’un amidon dont la consistance très légère compense son fort pouvoir épaississant, un ingrédient qui peut remplacer ou être associé à d’autres farines dans les préparations et les pâtes.

Pour les substitutions moins importantes, comme l’épaississement de sauces ou de soupes, le rapport sera de 1:1. Si vous faites des gâteaux ou des pâtes, vous devrez ajouter environ 30 % de plus de farine de tapioca et veiller à réduire légèrement la quantité des autres farines dans la recette.

Farine de quinoa

Farine riche en protéines et totalement exempte de gluten, la farine de quinoa s’impose rapidement dans nos cuisines grâce à son profil nutritionnel intéressant et son incroyable digestibilité. Si vous souhaitez l’utiliser à la place de l’amidon, il est préférable de le faire uniquement dans des recettes salées et, en toute honnêteté, seulement si vous n’avez pas d’autres alternatives.