Accueil Blog Plantes aromatiques : comment les conserver ?

Plantes aromatiques : comment les conserver ?

Excellentes pour parfumer vos plats, parfaites si elles sont utilisées sur des aliments crus, incroyables si elles sont bien combinées avec de l’huile : nous parlons des plantes aromatiques, un ingrédient très important dans la cuisine. Mais comment les utiliser même lorsqu’ils ne sont pas de saison ? Voici cinq façons de conserver les herbes que vous aimez le plus et de les avoir à disposition toute l’année.

Les plantes aromatiques sont l’un des ingrédients les plus intéressants à utiliser en cuisine. Il suffit d’un peu de menthe hachée pour donner à votre recette une touche balsamique, de quelques feuilles de basilic pour préparer une sauce parfaite, de persil sur les légumes grillés pour en augmenter la fraîcheur. La meilleure façon d’en tirer le meilleur parti est de les cultiver chez soi : même ceux qui n’ont pas de jardin peuvent le faire, car tout ce dont ils ont besoin est un petit balcon ou un rebord de fenêtre ensoleillé. Mais lorsqu’ils ne sont pas de saison, comment en avoir toujours à disposition ? Voici quelques astuces simples pour conserver vos plantes de manière optimale afin de pouvoir les utiliser toute l’année.

Les sécher

unLa méthode la plus simple et la plus utilisée consiste à sécher les plantes aromatiques et à les mettre dans des bocaux en verre, afin de les avoir toujours à disposition. Pour les faire sécher à la maison, il suffit de suspendre un bouquet de plantes aromatiques fraîches à l’envers dans une pièce aérée pendant environ une semaine.

Vous pouvez également les faire sécher au four : il suffit d’étaler des brins de feuilles sur une plaque de cuisson et de les faire sécher à 100 °C pendant 3 heures. La troisième méthode, la plus rapide, consiste à les sécher au micro-ondes : placez les plantes entre deux couches de papier absorbant et faites-les cuire à puissance maximale pendant 1 à 2 minutes.

Si elles ne sont pas encore sèches, faites-les cuire à nouveau au micro-ondes par intervalles de 30 secondes jusqu’à ce qu’elles aient perdu toute leur eau. Une fois que les plantes sont sèches, il suffit de les placer dans un bocal hermétique et, si possible, de les conserver dans un endroit frais et sec, loin des sources de chaleur.

Cependant, toutes les plantes aromatiques ne donnent pas le meilleur d’elles-mêmes lorsqu’elles sont séchées : ces méthodes sont idéales pour la sauge, le romarin, le thym, l’origan, moins efficaces pour des plantes comme le basilic, le persil, la menthe, qui sont généralement utilisées fraîches.

Congelez vos plantes aromatiques

deuxLa deuxième méthode la plus utilisée est la congélation. Votre congélateur vous permettra d’en disposer toute l’année. Hachez finement les plantes fraîches (au couteau ou avec un hachoir) et mettez-les dans les compartiments vides d’un bac à glaçons, puis versez de l’eau dans chaque compartiment et mettez les bacs au congélateur.

De cette façon, vous n’aurez à retirer un cube qu’en cas de besoin. En utilisant cette méthode, vous pouvez également créer des mélanges de plantes aromatiques pour des plats spécifiques. Idéal pour les plantes qui sont habituellement utilisées fraîches comme la menthe, la ciboulette, le basilic, le persil, la marjolaine, la coriandre.

Huile aromatisée aux plantes

troisPeu de gens savent que les plantes peuvent être utilisées pour créer des huiles aromatiques à utiliser directement sur les plats, crues, mais aussi pour cuire les aliments (en évitant toutefois de trop chauffer l’huile). Une méthode très simple, idéale pour tout type de plantes, pour laquelle vous n’avez besoin que de bocaux en verre propres et stérilisés (voir notre guide sur les stérilisateurs à bocaux), d‘une huile d’olive extra vierge de qualité et des plantes que vous aimez le plus. Dans ce cas également, vous pouvez créer des compositions, les fameux mélanges, en ajoutant, en plus des plantes, de l’ail, des piments, des câpres et ainsi de suite.

En sel

quatreVous pouvez également utiliser le stockage salé pour avoir vos plantes aromatiques disponibles hors saison. Il suffit de laver et de sécher les plantes, puis de les placer dans un bocal en verre, en alternant les couches de sel marin et de plantes.

Vous pouvez décider d’utiliser du gros sel ou du sel fin : dans le premier cas, vous n’utiliserez que les plantes, dans le second cas, vous pouvez également utiliser le sel comme assaisonnement. Idéale pour tous les types de plantes aromatiques, cette méthode fonctionne mieux avec des produits tels que la sauge, le thym et le romarin.

Marinés dans le vinaigre

Comme l’huile, le vinaigre est également très utile pour conserver les plantes aromatiques avec l’avantage, dans ce cas aussi, de créer un condiment prêt à l’emploi. La conservation des plantes aromatiques dans le vinaigre est en fait très simple. Il faut d’abord les laver, les sécher et les laisser quelques heures couchées sur un linge en coton, bien espacées, pour qu’elles perdent leur humidité.

Ensuite, il faut les frotter légèrement pour libérer une partie de l’arôme, les placer au fond d’un bocal en verre et les recouvrir de vinaigre. Nous recommandons le vinaigre de pomme, plus délicat, ou le vinaigre de vin blanc. Cette méthode permet de conserver au mieux les plantes aromatiques telles que le laurier, la marjolaine, l’aneth, la sauge, le thym, le romarin et l’origan.