Accueil Blog Tout savoir sur le persil

Tout savoir sur le persil

Le persil est une herbe aromatique appartenant à la famille des Apiacées, une plante bisannuelle à tige érigée, aux feuilles vertes brillantes, caractérisée par un arôme frais et intense. Riche en vitamines et en sels minéraux, le persil est largement utilisé dans l’histoire ancienne et moderne.

L’histoire du persil

Les Étrusques utilisaient le persil dans les préparations pharmaceutiques et les rites propitiatoires, les Grecs l’associaient au héros héraut de la mort Archemorus et le considéraient comme une plante sacrée, tandis que les Romains l’appréciaient non seulement pour ses propriétés curatives et apaisantes, mais aussi pour sa capacité à éliminer les mauvaises odeurs.

Et en cuisine ? Ce n’est qu’au Moyen Âge que le persil perd son aura symbolique et trouve sa place dans tant de recettes. Le nom persil vient du grec et signifie littéralement « céleri qui pousse sur la pierre » : dans l’Antiquité, cette plante poussait à l’état sauvage sur les rochers, notamment dans les régions du bassin méditerranéen, où elle trouve son climat idéal.

Diurétique et anti-inflammatoire, le persil se consomme le plus souvent cru et frais, afin que l’on puisse profiter non seulement de son goût et de son arôme, mais aussi de ses nombreuses propriétés bénéfiques. Une herbe qui devrait toujours être à portée de main et une recette qui ne devrait pas manquer dans nos cuisines : voyons pourquoi parmi les légendes, les plats traditionnels et même un pape qui ne pouvait tout simplement pas s’en passer.

Propriétés et bienfaits du persil

Frais, aromatique et incroyablement parfumé, le persil est une plante aromatique au profil nutritionnel intéressant et aux nombreux bienfaits. Composé principalement d’eau et donc incroyablement léger et faible en calories, le persil est une excellente source de vitamines, notamment de vitamine C, de vitamine A et d’acide folique.

Riche en fibres, essentielles pour stimuler et protéger l’activité de nos intestins, le persil a une action protectrice et antioxydante. La présence massive de sels minéraux, dont le sodium, le phosphore, le magnésium et le potassium, fait du persil un excellent allié des reins et du foie sur lesquels il exerce une action diurétique, dépurative et détoxifiante, raison pour laquelle il est recommandé en cas de goutte, de rhumatisme et de rétention urinaire.

Pauvre en glucides et en graisses, le persil a un effet reminéralisant et, consommé régulièrement, il est utile pour maintenir la pression artérielle sous contrôle. Mâché frais ou utilisé dans des crèmes et des onguents, le persil améliore la santé de notre peau, la rendant plus élastique et plus éclatante.

Le persil est-il toxique ?

Selon d’anciennes croyances populaires, le persil est toxique mais, à y regarder de plus près, cette légende n’a pas de réelle explication scientifique. La croyance en la toxicité du persil est probablement liée à la pratique des interruptions de grossesse à l’aide d’une huile essentielle à base d’apiol, une substance qui, en grande quantité, provoque des contractions utérines et, dans les cas extrêmes, l’avortement.

Quel rapport avec le persil ? Le persil contient effectivement de l’apiol mais, consommé en cuisine et en petites quantités, il peut ne présenter aucun danger.

Utilisation du persil en cuisine

Le persil peut vraiment être utilisé dans toutes sortes de recettes. Frais et parfumé, on peut simplement le hacher finement et l’ajouter aux salades et aux pâtes froides, le hacher et agrémenter les plats de légumes ou le délicieux houmous de pois chiches ou de haricots ou encore, le mixer et apporter une alternative au pesto sur la table.

Parfait avec le poisson (un plat de spaghettis aux palourdes serait impensable sans un soupçon de persil frais), mais aussi avec la viande, de préférence blanche, le persil est un ingrédient clé de toute la tradition culinaire méditerranéenne. Au Liban, il est un ingrédient essentiel du taboulé classique à base de boulgour et de tomates cerises, en Grèce, il agrémente les beignets croustillants à base de feta et de fromage râpé. L’effet détoxifiant de cette ancienne herbe aromatique ne doit pas être sous-estimé : excellent dans les infusions et les tisanes auxquelles il confère saveur et arôme.