Accueil Blog Comment reconnaître du chocolat périmé ?

Comment reconnaître du chocolat périmé ?

Qu’il soit au lait, noir, fourré ou blanc, le chocolat fait incontestablement partie de ces ingrédients incontournables dans nos cuisines, un aliment réconfortant par excellence, une indulgence indispensable et un grand ami des gourmands. Comme tous les aliments, cependant, le chocolat a une date de péremption et peut perdre sa saveur, son arôme et sa texture au point de devenir nocif.

Si vous n’avez pas l’emballage sous la main, comment pouvez-vous reconnaître du chocolat périmé ? Combien de temps le chocolat se conserve-t-il après la date de péremption ? Que se passe-t-il si nous mangeons du chocolat après la date de péremption ? Super Marmite est là pour répondre à toutes vos questions.

Quand le chocolat périme-t-il et comment peut-on le reconnaître ?

Comme tous les aliments, le chocolat a une date de péremption et, avec le temps, il a tendance à se détériorer et à perdre son goût et son arôme. Comment reconnaître le chocolat périmé ? Si vous n’avez pas l’emballage et ne pouvez pas lire la date de péremption, vous devrez vous fier à vos sens et à nos conseils. Alors avant d’utiliser une plaquette de chocolat avec votre tempéreuse ou votre fontaine à chocolat, suivez ces quelques conseils.

Ne vous inquiétez pas de la patine blanche

La patine blanche que vous pourriez trouver à la surface de votre tablette, est la graisse du chocolat qui, avec l’humidité ou des températures trop élevées ou trop basses, se sépare et « remonte » à la surface. La couche blanche n’est en aucun cas un signe que le chocolat est périmé, même s’il aura probablement perdu une partie de sa saveur.

La vue et l’odorat sont vos alliés

Regardez le chocolat et sentez-le, s’il est moisi ou s’il sent mauvais, mieux vaut le jeter à la poubelle et ne pas le consommer.

Que se passe-t-il si nous ingérons du chocolat déjà périmé ? Répondre à cette question n’est pas si simple ou évident car les conséquences peuvent changer en fonction non seulement du type de chocolat mais aussi du temps qui s’est écoulé depuis la date de péremption.

Si vous consommez du chocolat au lait ou noir dont la date de péremption est récente (quelques jours ou moins de deux mois), vous pouvez sans aucun doute être rassurés. Il aura probablement perdu une partie de son arôme et de sa saveur mais vous ne devez pas vous attendre à des conséquences pour votre estomac ou, pire encore, à de légères formes d’intoxication. Aucun risque donc.

Chocolat périmé depuis 1 mois, 1 an ou 2 ans ?

La barre de chocolat que vous avez dégustée avait-elle plus de deux mois. voire un an ou contenait-elle des noix, des fruits secs ou du beurre de cacao ? Dans ces cas, il est douloureux de l’entendre, mais vous pouvez ressentir des douleurs abdominales, des vomissements, des nausées ou des diarrhées parce que le chocolat peut avoir développé des moisissures. Comment éviter cela ? Conservez le chocolat correctement et faites toujours attention à la date de péremption indiquée sur l’emballage.

Comment conserver du chocolat ?

Comment conserver correctement du chocolat ? En fonction du type de chocolat et de la température, vous pouvez choisir entre différentes méthodes de conservation.

Réfrigérateur

La solution la plus simple et probablement la plus sûre est de conserver le chocolat dans le réfrigérateur, de préférence dans un récipient hermétique (afin qu’il n’absorbe pas les odeurs des autres aliments) et dans la partie la plus basse, où les températures sont moins froides.

Congélateur

Si vous souhaitez conserver le chocolat pendant une longue période, vous pouvez également le congeler et le conserver au congélateur. Faites attention à la phase de décongélation, il est important qu’elle ne se fasse pas à température ambiante mais au réfrigérateur, afin que le chocolat ne subisse pas de changements de température.

Armoire

Vous pouvez conserver le chocolat dans une armoire ou un tiroir de votre cuisine, à condition qu’elle ne soit pas vitrée (c’est-à-dire transparente) et qu’elle ne soit pas à proximité de sources de lumière et de chaleur. Pendant les mois d’été, la solution du placard n’est pas recommandée : la chaleur n’est pas la meilleure amie du chocolat.