Accueil Recettes Mojito : recette originale, histoire et variantes

Mojito : recette originale, histoire et variantes

Le mojito est un cocktail légendaire, l’une des boissons alcoolisées les plus appréciées au monde. Très simple à préparer, avec des éléments que l’on trouve facilement au supermarché d’à côté, il nécessite tout de même quelques petites astuces pour être préparé à la perfection. Ces conseils nous sont donnés par Andrea Bellini, Barmaid à Paris depuis 12 ans dans un bar à cocktails. Découvrez toutes les étapes de la préparation d’un mojito parfait ainsi que quelques variantes très intéressantes destinées à mettre en valeur les saveurs typiques de la Méditerranée.

Une brève histoire du mojito

L’histoire du mojito est assez controversée : la légende veut que le cocktail ait été inventé par le célèbre corsaire Francis Draque au XVIe siècle, préparé avec de l’aguardiente, qui est un rhum non vieilli, du citron vert, de l’eau, du sucre blanc et de la hierbabuena, une menthe cubaine. La recette moderne du mojito, celle que nous connaissons tous avec du rhum « classique » au lieu de l’aguardiente, n’est arrivée que pendant la Seconde Guerre mondiale, toujours sur l’île de Cuba.

Même sur l’origine du terme mojito, il existe plusieurs théories : selon certains, il est lié au mojo, un condiment à base d’ail et d’agrumes, typique de la cuisine des Caraïbes ; une autre théorie le situe dans la tradition vaudou, le terme « mojo » signifiant « sort« .

Recette du mojito classique

Andrea Bellini nous présente sa recette de mojito avec une seule variation par rapport à la recette originale : elle suggère de mettre un peu plus de feuilles de menthe « parce que le mojito est un cocktail très estival, très frais, j’aime que cet arôme de menthe atteigne les clients« .

Ingrédients

  • 2 cuillères à café de sucre blanc ;
  • Le jus de 1/2 citron vert ;
  • 8-10 feuilles minimum de menthe fraîche ;
  • du soda ou de l’eau pétillante selon le goût.

Préparation

Commençons par le début : quel verre utiliser pour le mojito ? Le meilleur choix est un grand gobelet cylindrique ; il doit être réfrigéré ou au moins sortir du réfrigérateur. Le mojito reste un cocktail d’été, il doit vous rafraîchir. N’importe quel grand gobelet fera l’affaire, afin que le soda puisse libérer toute sa puissance de boisson. Nous vous suggérons de vous équiper également d’une cuillère de bar, la longue cuillère classique pour mélanger les ingrédients du cocktail. Rappelez-vous : le mojito est une boisson qui se prépare directement dans le verre, il n’a pas besoin de shaker ou autre.

  1. Dans le verre rafraîchi, mettez deux cuillères à café de sucre blanc, puis, à l’aide d’un presse-agrumes, utilisez le jus d’un demi-citron vert ;
  2. Ajoutez le soda ou l’eau gazeuse, pour que le sucre se dissolve, puis les 10 feuilles de menthe avant de remuer avec la longue cuillère. Conseil très important : massez la menthe, ne l’écrasez pas et ne la cassez pas car la chlorophylle contenue dans les feuilles est amère et gâche la boisson ;
  3. Maintenant, c’est l’heure du rhum : si vous n’avez pas le jigger pour mesurer les 50 ml de rhum, il n’y a pas de problème, une tasse à café est plus que suffisante et contient environ 50 ml ;
  4. Remuez et ajoutez des glaçons : remplissez le verre à ras bord pour qu’ils fondent beaucoup plus lentement ;
  5. Terminez le mojito avec un petit verre d’eau gazeuse ou de soda et, à l’aide d’une cuillère à café, décorez le bord intérieur du verre avec des feuilles de menthe. Utilisez un brin de menthe pour la garniture.

Deux variantes du mojito

Super Marmite® a créé deux variantes avec l’aide de la barmaid parisienne Andrea Bellini. Deux recettes originales que vous pourrez faire déguster à vos invités lors de votre prochaine soirée ensoleillée.

Mojito au thym et à la citronnelle

La première variante du mojito met en scène deux plantes qui poussent en abondance dans le bassin méditerranéen : le thym et la citronnelle. Pour ce mojito original, vous aurez besoin de :

  • 5 feuilles de citronnelle ;
  • 2 brins de thym ;
  • Soda ou eau gazeuse selon le goût.

Comme pour la version traditionnelle, prenez un verre long et frais. Cette fois, on ne commence pas par le sucre mais directement par le thym et la citronnelle, puis on passe au jus de citron ou de verdello (un agrume sicilien très parfumé). Pour sucrer le tout, utilisez du jus de miel, éventuellement de la variété Millefiori.

Comment faire un jus de miel ? Rien de plus simple : il suffit de mélanger de l’eau et du miel à parts égales. Ajoutez ensuite le soda et les 50 ml de rhum clair. Remplissez le verre de glace et garnissez le gobelet de citronnelle et d’une branche de thym.

Mojito pour les amateurs de gin

Si vous êtes un amateur de gin, c’est le mojito qu’il vous faut : la deuxième variante proposée est un peu plus compliquée à préparer mais elle est vraiment délicieuse. Vous aurez besoin de :

  • 50 ml de gin ;
  • 25 ml de l liqueur d’herbe de votre choix ;
  • 1 feuille de citron ;
  • Le jus d’un demi-citron ;
  • Du verjus.

Pour la deuxième variante, vous aurez besoin d’un shaker de barman. Évidemment, tout le monde n’a pas cet équipement à la maison, alors comment remplacer un shaker ? C’est en fait très simple : même un thermos classique fera l’affaire.

  1. Remplissez le shaker de glace, ajoutez le gin, la liqueur d’herbes et le jus de citron, puis passez le tout dans une petite tasse (éventuellement froide elle aussi) ;
  2. Au lieu du soda, utilisez cette fois un verjus, c’est-à-dire un jus de raisins verts récoltés en automne (mais vous pouvez l’obtenir avec n’importe quel fruit non mûr). Plus difficile à trouver dans les environs que les autres ingrédients, vous pouvez facilement l’acheter sur internet ;
  3. Enfin, garnissez d’une feuille de citron pour donner une touche aromatique et élégante à l’ensemble de la boisson.

Comment associer le mojito ?

Le thème de l’association des aliments et des cocktails est de plus en plus présent dans la grande cuisine. Puisque nous ne sommes pas dans un restaurant étoilé mais dans notre maison, essayons de comprendre ensemble comment associer le mojito à la nourriture.

La boisson est très estivale mais la composition du rhum, du citron vert, de la menthe et du sucre en fait un allié coriace de vos plats préférés. On utilise généralement des plats très épicés, pour contrebalancer la douceur et la saveur du cocktail. Le mojito est parfait pour les barbecues si vous aimez mariner la viande ou la garnir de sauces épicées. Ce cocktail est également excellent avec les tacos mexicains traditionnels, qui sont très gras.

Si vous préférez le poisson, vous pouvez opter pour le saumon, en veillant à le faire mariner dans un mélange de citron, de poivre et d’aneth, afin qu’il puisse être utilisé comme un véritable accompagnement du mojito, et non comme un contraste avec le cocktail comme dans le cas des tacos.