Accueil Blog Poulet jaune ou blanc : quelles différences et lequel choisir ?

Poulet jaune ou blanc : quelles différences et lequel choisir ?

Jaune ou blanc, le poulet n’est pas toujours le même : il arrive souvent que l’on trouve un blanc plus rose et plus blanc à côté d’un blanc plus foncé et jaune. Quelle est la raison de cette différence de couleur ? Des couleurs différentes signifient-elles aussi des saveurs ou des qualités différentes ? Cela dépend-il du fait que le poulet soit élevé en plein air ou non ?

Le poulet : une des viandes les plus consommées

Frit, cuit au four, à la poêle, au curry ou dans un savoureux sandwich : vous pouvez pratiquement tout faire avec du poulet et être sûr de ne pas vous tromper. Faible en calories et riche en protéines, le poulet est probablement l’un des aliments les plus consommés au monde, apprécié pour son goût délicat et son excellente polyvalence en cuisine.

Dans les rayons des supermarchés, nous trouvons souvent deux types de poulet différents, l’un plus blanc et plus rose et l’autre plus jaunâtre : quelle est la différence ? Le poulet jaune et le poulet blanc ont-ils des caractéristiques organoleptiques et des saveurs différentes ? Sont-ils qualitativement différents ? Découvrons-le ensemble.

Quelles sont les différences entre le poulet jaune et le poulet blanc ?

La différence de couleur du poulet, et en particulier du blanc de poulet, est due à plusieurs facteurs : notamment la race et la génétique de l’animal, son élevage et surtout son alimentation. Plus précisément, la couleur de la poitrine dépend du type de céréales avec lesquelles le poulet est nourri. Si les poulets sont nourris de sorgho et de blé, la poitrine sera blanche avec une teinte rosée ; si, au contraire, les poulets sont nourris de maïs, la poitrine sera plus jaune.

À tort, les gens ont tendance à penser que les poulets jaunes sont de qualité inférieure aux poulets blancs, mais ce n’est pas du tout le cas. Les différents types d’alimentation des poulets influencent certainement le goût, qui est plus délicat dans le cas des poulets blancs et plus fort et ferme dans le cas des poulets jaunes. Lequel devriez-vous choisir ? Le seul à à pouvoir décider est le consommateur. Laissez votre goût vous guider, mais attention à ne pas vous laisser abuser : le poulet jaune et le poulet fermier ne sont pas la même chose.

Qu’est-ce qu’un poulet élevé en plein air ?

Un poulet fermier est un animal qui a été élevé en plein air selon des méthodes traditionnelles et qui, par conséquent, n’est nourri qu’avec des céréales de qualité telles que le maïs et/ou le blé. Par exemple, les poulets élevés en plein air doivent passer leurs journées à gratter et à griffer pour trouver de la nourriture, qui devient mixte. Grâce à l’activité physique continue dans la recherche de nourriture, la viande des poulets élevés en plein air est plus ferme

L’alimentation mixte, qui combine des céréales de haute qualité et des animaux que le poulet trouve lui-même dans le sol, donne à la viande des saveurs et des arômes intenses et distinctifs. Il va sans dire que, tant du point de vue des avantages que de la saveur, ce type de poulet est préférable à tous les autres.

Recettes avec du poulet

Qu’il soit blanc ou jaune, le poulet est toujours une bonne idée ! Facile à cuisiner, adapté à tout type de préparation et doté d’une saveur inimitable. Si vous cherchez une recette simple et saine et que vous n’avez pas beaucoup de temps pour cuisiner, vous pouvez préparer un poulet crémeux à l’orange, un plat parfumé et délicieux qui permet de sauver le dîner.

Vous voulez expérimenter de nouvelles saveurs et vous tester ? Le poulet à la sauce teriyaky est exactement ce qu’il vous faut : un plat japonais parfait pour mettre sur la table une poitrine de poulet succulente et parfumée. Chapitre grands classiques ? Farcies ou au four avec des pommes de terre si vous voulez montrer votre recette du dimanche, à la méditerranéenne ou à la Caprese si vous préférez rester léger, mais ne voulez pas renoncer à un plat appétissant.