Accueil Blog Poivrons : bienfaits, variétés, calories, recettes cru ou au four

Poivrons : bienfaits, variétés, calories, recettes cru ou au four

Jaune, rouge, vert ou orange : les poivrons sont un ingrédient essentiel pendant les mois d’été, où ils apportent couleur et saveur à nos plats. Riches en vitamine C et incroyablement bénéfiques pour la santé, les poivrons sont très polyvalents en cuisine et, avec leur saveur incomparable, ils peuvent rendre n’importe quelle recette unique. Entre juin et octobre, ils font partie des incontournables de notre liste de courses et sont beaucoup plus faciles à cuisiner qu’on ne le pense. Voici un guide pour mieux les connaître et les déguster dans des recettes simples et délicieuses.

Propriétés des poivrons et apports nutritionnels

Les poivrons sont riches en eau (environ 92 %) et sont donc incroyablement diurétiques ; ils contiennent des minéraux tels que le phosphore, le potassium, le calcium et le magnésium et sont également riches en fibres. Les vitamines présentes dans les poivrons sont la vitamine A, la vitamine B mais surtout la vitamine C, notamment dans les poivrons rouges qui, avec une portion de 50 grammes, peuvent couvrir jusqu’à 75 % des besoins quotidiens.

Qu’ils soient jaunes, orange ou rouges, les poivrons sont résolument pauvres en calories (environ 30 kcal pour 100 grammes), tandis que les poivrons verts ne contiennent que 20 kcal pour 100 grammes. Ils sont également pauvres en graisses et en protéines et contiennent une bonne quantité de glucides (environ 5 %). Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi de nombreuses personnes trouvent les poivrons indigestes, il existe deux réponses :

  • d’une part, la présence de cellulose sur la peau, qui est en fait indigeste pour l’homme (il est donc préférable d’éplucher les poivrons avant de les cuire) ;
  • d’autre part, une mauvaise habitude alimentaire qui nous amène à consommer de nombreux aliments appartenant à la famille des Solanacées, des aliments qui contiennent une substance appelée solanine.

La solanine, si elle est consommée en grande quantité, peut produire des intolérances et est particulièrement présente dans les poivrons verts : pour éviter ce risque, il est préférable de consommer les poivrons en saison (entre juin et septembre) car, s’ils sont cultivés au soleil, ils développent moins de solanine.

Valeur nutritionnelle pour 100 grammes de poivron

Lipides 0,3 grammes
Protides 1,1 grammes
Glucides 3,5 grammes
Calories 21 kcal

 

À chaque poivron un bienfait

Vous ne savez peut-être pas que chaque poivron, outre les substances contenues dans les trois types, possède un composant spécifique disponible en grande quantité :

  • le poivron vert, par exemple, est particulièrement riche en vitamine C ;
  • le poivron rouge contient des niveaux élevés d’anthocyanines ;
  • le poivron jaune se distingue par la quantité de caroténoïdes.

Il est toujours préférable de les manger ensemble.

Grâce à leur composition, les poivrons sont de grands alliés de notre santé et peuvent apporter de nombreux bienfaits à l’organisme. Voici en détail les principaux avantages des poivrons :

  • Diurétique et purifiant : composés de 90% d’eau, les poivrons nous aident à expulser les liquides en excès et avec eux les toxines avec un effet détox garanti ;
  • Grâce à la présence de vitamine A et de vitamine C, les poivrons renforcent les vaisseaux sanguins et soutiennent les fonctions naturelles du système cardiovasculaire ;
  • Riche en fibres, le poivron protège et aide l’intestin ;
  • Ils contiennent des caroténoïdes et de la vitamine C et, pour cette raison, ont des effets antioxydants et sont capables de combattre les radicaux libres ;
  • Grâce à la présence de flavonoïdes et de capsaïcine, les poivrons aident à contrôler le taux de cholestérol dans le sang ;
  • Étant donné leur faible teneur en calories, les poivrons conviennent aux personnes suivant un régime hypocalorique ;
  • La lutéoline, une substance également présente dans le fenouil et le céleri, aide, stimule et protège les cellules du cerveau et le bon fonctionnement de la mémoire ;
  • Les caroténoïdes, pigments que l’organisme transforme en vitamine A, aident et protègent la vue ;
  • Les poivrons stimulent la régénération cellulaire et, toujours grâce à la vitamine A, ont un effet raffermissant sur la peau.

Comment cuisiner les poivrons ?

Pour profiter du goût et des bienfaits des poivrons, le mieux est de les manger crus, peut-être dans une salade mixte fraîche, mais pour ceux qui les préfèrent cuits, les recettes sont au four ou à la poêle sont infinies. Conservés dans l’huile pour en disposer toute l’année ou en aigre-doux, comme le veut la tradition italienne, les poivrons sont très faciles à cuisiner et constituent un excellent accompagnement.

Nous aimons les préparer farcis, avec du riz, mais pour ceux qui préfèrent les recettes où les poivrons sont les vedettes incontestées, vous pouvez opter pour une omelette savoureuse ou un plat de poulet aux poivrons, crémeux et parfumé. Les entrées avec des poivrons ? Ne manquez pas les spaghettis à la sauce au poivron, un plat rapide qui fera l’unanimité, ou pourquoi pas un risotto frais aux poivrons marinés, idéal pour l’été.