deux poissons
Accueil En cuisine : le blog Faut-il jeter la peau du poisson ?

Faut-il jeter la peau du poisson ?

Le poisson est un aliment clé de notre alimentation, consommé et apprécié dans tous les coins et cuisines du monde. Riches en protéines, en vitamines, en sels minéraux et en graisses oméga-3, qu’ils soient pêchés ou élevés, les poissons peuvent être utilisés dans une infinité de préparations et de recettes. Ils sont considérés, surtout lorsqu’il s’agit de certaines espèces, comme un aliment délicieux qu’il ne faut pas gaspiller, à tel point que chaque partie, de la tête aux arrêtes, doit être utilisée. Et la peau ?

Nous sommes habitués à penser que la peau du poisson doit être jetée, par opposition aux autres parties, considérées comme plus nutritives et savoureuses. Mais sommes-nous vraiment sûrs que c’est le cas ? La peau du poisson est-elle comestible et si oui, comment l’utiliser en cuisine ? Super Marmite est là pour répondre à toutes vos questions.

La peau du poisson peut-elle être consommée ?

La réponse à notre question pourrait nous surprendre : la peau du poisson est non seulement comestible mais aussi particulièrement nutritive. Excellente source de protéines, de collagène et de vitamine E, la peau du poisson « varie », bien sûr, en fonction du poisson dont on parle.

On aura donc une peau plus grasse dans le cas de poissons plus gras comme la truite ou le saumon, et une peau plus maigre s’il s’agit de bar ou de dorade. Habitués, par conséquent, à penser que la peau est un déchet, nous passons également à côté d’une excellente opportunité d’un point de vue diététique. Comme pour la chair, il est toutefois essentiel de s’assurer que le poisson est frais et de bonne qualité car ce n’est qu’à cette condition que la peau peut être consommée sans aucun risque pour notre santé.

Dernier point, mais non des moindres : malheureusement, de nombreuses espèces de poissons contiennent des traces de toxines et de mercure, dans des pourcentages qui varient selon la zone de pêche et l’âge du poisson, et qui peuvent également s’accumuler dans la peau. Il vaut donc mieux faire attention à certaines espèces en particulier comme l’espadon, la morue, le mulet, le thon et le maquereau royal, tandis que des espèces comme le saumon, le bar, la truite, la dorade et la perche sont plus sûres.

Comment utiliser la peau de poisson en cuisine ?

cuisiner un poisson

Après avoir soigneusement nettoyé le poisson, la meilleure façon d’utiliser la peau est sans aucun doute de la cuire rapidement à haute température. On peut alors faire frire ou griller le poisson avec la peau vers le bas afin d’obtenir une texture croustillante.

On peut aussi séparer la peau de la chair et la faire frire dans de l’huile bouillante pendant quelques secondes pour amuse-bouche savoureux et alternatif !