Accueil Blog Fleurs de courge : comment les cuisiner ?

Fleurs de courge : comment les cuisiner ?

Élégantes et délicates, les fleurs de courge sont un délice gastronomique, un ingrédient que l’on voit apparaître comme par magie sur les étals de fruits et légumes entre la fin du printemps et le début de la saison la plus chaude de l’année. Protagonistes des plats traditionnels et incroyablement polyvalentes, les fleurs de courge sont les seules fleurs – avec les fleurs d’artichaut – que l’on peut manger entières, crues ou cuites, à condition de savoir les manipuler correctement.

Principalement consommées frites, les fleurs de courge sont un aliment extrêmement délicat, c’est pourquoi, lorsque vous décidez de les utiliser dans vos recettes, il est important de faire attention et d’éviter certaines erreurs qui pourraient les gâcher. Lesquelles ? Du choix à la conservation en passant par le nettoyage : voici cinq erreurs à ne pas commettre pour cuisiner les fleurs de courge à la perfection.

Cinq erreurs à ne pas commettre avec la fleur de courge

Ne pas confondre fleurs de courge et fleurs de courgette

unFleurs de courge ou fleurs de courgette ? Très semblables en apparence mais différents en nature et en saveur : la première erreur à ne pas commettre en abordant ces ingrédients est de les confondre et de penser que l’un est aussi bon que l’autre. Les fleurs de courge (les « mâles »), au goût plus prononcé et de taille nettement supérieure, poussent sur une tige et ont un pédoncule vert vif.

Les fleurs de courgette, en revanche, sont les « femelles », plus faciles à trouver sur le marché et légèrement plus petites, poussent et sont attachées directement au fruit. Comment les utiliser en cuisine ? Les fleurs de courge sont idéales pour les farces et les fritures ; les fleurs de courgette, plus délicates et facilement périssables, peuvent agrémenter les entrées et les risottos, et les omelettes sont également excellentes.

Le choix

deuxAcheter des fleurs de courge est un must : il faut savoir s’y prendre en suivant des règles simples mais fondamentales. Les fleurs de courge et de courgette restent « fraîches » très peu de temps : la délicatesse est leur caractéristique fondamentale, ne l’oubliez pas.

Au moment de l’achat, elles doivent être intactes, sans taches sombres, et les fleurs fraîches sont de couleur vive, turgescentes et fermes, avec des corolles gonflées qui s’ouvrent légèrement à l’extrémité : n’achetez-les que dans ce cas, sinon, une fois rentrées chez vous, vous ne pourrez que les jeter.

Mal les nettoyer

troisVenons-en au point sensible : le nettoyage des fleurs de courge et de courgette, le moment où, sans le savoir, vous décidez de rendre votre dîner inoubliable ou de faire un véritable désastre. Comme nous l’avons souligné à plusieurs reprises, les fleurs de courgette sont très délicates, mais cela ne signifie pas qu’elles ne doivent pas être nettoyées ou mal nettoyées.

Les fleurs de courge doivent être nettoyées une par une, avec soin et attention : si la recette les demande entières, ne les passez jamais sous un jet d’eau qui pourrait les faire tomber, utilisez des mains humides ou un chiffon pour enlever les résidus de terre ; raccourcissez (ou retirez carrément) la tige et consacrez-vous au pistil. C’est ça, le pistil : on écarte délicatement les pétales de la fleur de courge, on souffle légèrement à l’intérieur (vous avez bien lu, on souffle) et très soigneusement, à l’aide du pouce et de l’index, on retire le pistil, la partie la plus amère de la fleur.

Attention à la conservation

quatreÉtant donné que les fleurs ont tendance à se détériorer en moins d’une journée, nous vous conseillons d’éviter de les stocker mais, si vous ne pouvez pas vous en passer, nous pouvons vous donner quelques conseils pour le faire correctement. Pour « prolonger » la vie des fleurs de courge, même si ce n’est que légèrement, enveloppez-les dans un sac en papier ou une feuille de papier absorbant et mettez-les dans le réfrigérateur, le plus loin du mur du fond : c’est là que s’accumule l’humidité, l’ennemi juré des fleurs de courge.

N’en faites pas de trop

Jusqu’ici tout va bien, mais maintenant il est temps de les cuire. Comment ? Si les fleurs sont très fraîches, on ne peut s’empêcher de les faire frire, un moment dans la pâte et c’est parti dans l’huile chaude. Si vous préférez une cuisine plus légère, vous pouvez choisir parmi une variété de préparations : excellentes dans les risottos ou les orzotti, simplement coupées en lanières et ajoutées au dernier moment, les fleurs de courge peuvent également agrémenter les tartes salées ou les plats de pâtes fraîches, prêts en quelques minutes. La seule règle est que les fleurs de courge préfèrent les combinaisons délicates ; mieux vaut les cuisiner avec des ingrédients qui ne couvrent pas leur saveur, qui est tout sauf forte.