amidon de riz
Accueil Blog Qu’est-ce que l’amidon de riz ?

Qu’est-ce que l’amidon de riz ?

Une poudre blanche très fine, semblable au sucre glace, généralement pauvre en gluten et très polyvalente : nous parlons de l’amidon de riz, un produit assez peu connu mais très utile en cuisine et au-delà. Également utilisé en cosmétique pour ses propriétés apaisantes et hydratantes, l’amidon de riz est utilisé en cuisine comme agent épaississant dans de nombreuses recettes sucrées et salées. Voyons exactement ce qu’est l’amidon de riz, quelles sont ses caractéristiques et comment l’utiliser en cuisine.

L’amidon de riz, c’est quoi ?

L’amidon de riz se présente sous la forme d’une poudre très fine, semblable à l’amidon de maïs mais plus blanche, presque impalpable ; il a une odeur à peine perceptible et un goût très délicat. C’est aussi pour cela qu’il est souvent utilisé dans l’alimentation des enfants. Il est obtenu à partir des grains de la plante du même nom, Oryza sativa, dont on fait également de la farine, par un processus d’extraction et de séchage.

Il est utilisé non seulement en cuisine mais aussi dans les cosmétiques et les soins de santé. Grâce à ses propriétés absorbantes, apaisantes, rafraîchissantes, calmantes et inflammatoires, l’amidon de riz apporte de nombreux bienfaits à la peau, et est utile pour soulager les affections telles que les démangeaisons, les rougeurs, les inflammations et les gerçures.

Comment utiliser l’amidon de riz en cuisine ?

En cuisine, l’amidon de riz est le plus souvent utilisé comme épaississant naturel : il remplace avantageusement la farine, la fécule de maïs ou la fécule de pomme de terre. Il peut être utilisé pour faire des beignets, des biscuits, des gâteaux aux prunes ou des brioches, en combinaison avec de la farine. Il est utile pour épaissir les sauces, en particulier les sauces à base de tomate. Dans la cuisine orientale, il est souvent utilisé pour faire des pâtes ou des rouleaux, ou pour épaissir les jus de cuisson et les bouillons.

L’amidon de riz peut être utilisé pour épaissir un risotto, mais aussi pour remplacer les graisses (comme le beurre) ou la chapelure et la farine.