Accueil Blog Tout savoir sur les vêtements de cuisine des chefs

Tout savoir sur les vêtements de cuisine des chefs

Il est toujours impressionnant de regarder les cuisiniers tout de blanc vêtus, s’affairer en cuisine pour faire frire, cuire ou couper les ingrédients nécessaires pour remplir une commande. Si vous voulez en savoir un peu plus sur ses vêtements de cuisine et leur histoire, cet article est fait pour vous.

L’uniforme de chef cuisinier est un excellent moyen de donner à la cuisine de votre restaurant une allure professionnelle. Il est très intéressant de découvrir que chaque aspect de l’uniforme d’un cuisiner ou un chef a ses raisons pratiques. Entrons dans le vif du sujet, et examinons de plus près la signification de l’uniforme d’un chef cuisinier.

Veste de cuisine

veste de cuisineUne veste blanche dénote la propreté, protégeant le cuisinier de la chaleur provenant de la plaque de cuisson et du four. Elle le protège également contre les éclaboussures de liquides chauds. La veste de cuisine à double boutonnage est conçue pour cacher la saleté et les taches lorsqu’elle est à l’envers. Traditionnellement, on utilise des boutons en tissu amovibles, car ils peuvent résister à de nombreux lavages et aussi supporter le contact avec des objets chauds sans fondre.

La veste de cuisine d’un chef moderne peut également être dotée de manches courtes ou longues. Elles peuvent aussi varier de couleur, certains ont un liseré noir, tandis que d’autres ont des contrastes blancs. La veste noire du cuisinier est également très populaire ces derniers temps. Des émissions de télévision telles que « Master Chef » ou « Hell’s Kitchen » ont popularisé l’idée des vestes de chef personnalisées portant leur propre nom.

Pantalon de cuisine

La couleur traditionnelle du pantalon de cuisine du chef est le poivre et sel, à carreaux noirs et blancs, ce qui permet de cacher la saleté pendant le travail en cuisine. Bien que ces derniers temps, les pantalons de chef soient de couleurs différentes, le but des motifs sombres et à motifs est toujours le même : camoufler la saleté.

Si la veste du cuisinier est formelle, son pantalon est plus ample et moins informel, car il aide les cuisiniers à rester à l’aise et au frais pendant leur travail. Elle leur donne également une grande liberté de mouvement. Les chefs sont toujours en train de bouger, de soulever et de plier, c’est pourquoi ils ont besoin de ce type de pantalon pour faciliter leurs déplacements. Les pantalons de chef ont également besoin de poches pour les serviettes, les ustensiles de cuisine ou même la nourriture. En Europe, les chefs cuisiniers préfèrent les pantalons bleus ou les pantalons poivre et sel.

Tablier et toque

Les tabliers sont utilisés pour protéger les vêtements du chef cuisinier des éclaboussures et des taches de nourriture lorsqu’il travaille en cuisine. S’il existe de nombreux types de tabliers sur le marché (à bavette, à la française…), les plus populaires, utilisés par la plupart des cuisiniers, sont le tablier à taille basse et le tablier à bavette, qui comporte également une poche.

toqueBien sûr, nous ne pouvions pas oublier la toque de chef, ou le toque, qui complète l’ensemble de la tenue du chef. La hauteur d’une toque de chef indique son rang dans la cuisine. La tradition veut que les 100 plis d’une toque soient les 100 méthodes différentes qu’un chef connaît pour préparer un œuf. Ou, plus simplement l’expérience du chef en cuisine.

Actuellement, il existe de nombreuses toques de chef parmi lesquelles on peut choisir des toques de chef blanches de différentes longueurs, des toques traditionnelles, des casquettes, des charlottes, etc. Il existe également des chapeaux de chef jetables qui peuvent être achetés en lot.

Honorer la profession

Il fut un temps où les cuisiniers ne portaient pas d’uniforme. Deux chefs français, Marie-Antoine Careme et Auguste Excoffier, ont voulu donner du prestige à la profession en développant l’uniforme de chef au 19ème siècle. Ils voulaient honorer le travail du chef et élever son statut à une profession plus prestigieuse et respectée. Cela a encouragé les chefs à poursuivre leurs études et à professionnaliser leur métier. Et depuis lors, la croissance et les découvertes dans le domaine culinaire n’ont cessé de croître.