Accueil Blog Santé et plaisir : Une association possible en cuisine ?

Santé et plaisir : Une association possible en cuisine ?

On est inondé en permanence d’informations sur ce qu’il faut manger, comment le manger et son contraire. De quoi se perdre complètement et si on écoutait tout le monde, on en arriverait vite au constat absurde : si nous voulons rester en bonne santé, nous ne pouvons rien manger. Youpi vive les gélules ! Beurk quelle horreur. Et où se trouve le plaisir dans tout ça ?

Il faudrait désormais choisir entre plaisir et santé ? La fameuse sécurité alimentaire des industriels évite, voire évince totalement, les intoxications… Nous gagnons en espérance de vie : mais dans quel état ? Nous développons de plus en plus d’allergies, de maladies dues aux mutations génétiques, de cancers et autres réjouissances sanitaires. Merci les déviances de l’industrialisation qui nous polluent dans tous les sens du terme. Mais ne tombons pas dans le pathos, ça ne fait pas avancer les choses.

Quelles solutions ?

Alors on lutte, on cherche des réponses sur Internet, avec ce qu’on a sous la main, on trie les informations comme on peut, on en parle à ses voisins, son entourage, on partage, on échange. Et on fait sa popotte. Le problème c’est que souvent, on échange autour de plateaux de charcuteries, fromage, petits fours en tous genres ; chers à notre culture ; parce que c’est simple, convivial et c’est tellement bon. Mais tellement trop riche, zut. Quid d’un site agrégeant tout ce qu’il se dit en nutrition sur Internet et sur les blogs ? Quid d’une campagne d’informations faite par des nutritionnistes et pharmaciens (mais des vrais !) on line ?

En attendant, il faut se faire plaisir, écouter son corps, ses envies ! Favorisez les petits producteurs quand c’est possible, les produits artisanaux, les produits bio : des produits de qualité, c’est primordial. Mangez de tout (en évitant tout de même autant que possible les sandwichs sous vide), et surtout ce qui vous fait plaisir parce que c’est bon pour le moral. Et si les dîners copieux s’enchaînent, et bien mangez davantage de légumes le midi. Allez pour finir, deux dictons bien connus mais tellement justes : « Quand il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir » et « Si ce n’est pas simple, ce n’est pas sain ».