Accueil Blog Régime sans glucides : les effets sur la santé

Régime sans glucides : les effets sur la santé

Les régimes à faible teneur en glucides sont depuis longtemps un choix populaire parmi les personnes qui essaient de perdre du poids. Toutefois, l’abandon des glucides peut entraîner divers effets secondaires, allant de légers à graves. Notre corps a besoin de glucides, qui sont en fait notre « carburant » : ils sont essentiels pour nous donner de l’énergie et nous permettre d’accomplir nos tâches quotidiennes.

Limiter les glucides, en particulier les glucides raffinés, n’est pas une mauvaise chose dans l’absolu : mais il y a quelques éléments que chacun doit savoir sur l’élimination des glucides avant de décider de modifier son régime alimentaire. Examinons donc les effets secondaires de l’abandon total des glucides dans notre alimentation.

Les avantages des glucides à base de céréales complètes

Avec l’habitude de raffiner davantage la farine raffinée au fil des ans, l’apport en fibres a considérablement diminué. Le raffinage, en effet, est un processus qui implique la perte de substances ou de parties de l’aliment, afin de concentrer les propriétés d’intérêt.Par exemple, lors du raffinage de la farine, le germe et la partie extérieure du grain sont éliminés. Deux parties qui, si elles ne sont pas bonnes pour le goût et la « vendabilité » du produit, sont certainement bonnes pour notre organisme. Elles sont en effet très riches en fibres et autres nutriments.

La consommation de glucides complets au lieu de glucides raffinés améliore en effet notre alimentation, et plus généralement notre bien-être physique, en nous rassasiant plus longtemps. Les glucides complets ont en outre un indice glycémique et une teneur en calories plus faibles, et sont donc indiqués dans les régimes amaigrissants. Voici les principaux avantages de la consommation de glucides complets, c’est-à-dire d’un apport plus élevé en fibres, par rapport aux glucides raffinés :

  • ils augmentent la sensation de satiété ;
  • ils facilitent la fonction intestinale ;
  • ils réduisent l’absorption des graisses et du « mauvais » cholestérol ;
  • ils augmentent la présence de la vitamine E et de certaines vitamines B.

Qu’arrive-t-il à notre corps lorsque nous suivons un régime sans glucides ?

Les régimes sans glucides sont devenus très populaires ces derniers temps ; ils le sont encore plus lorsqu’il s’agit de régimes cétogènes. Il s’agit de régimes basés sur une très faible consommation de glucides, voire sur l’exclusion totale de ces aliments de l’alimentation. Mais que se passe-t-il lorsque nous supprimons les glucides, qu’ils soient entiers ou raffinés, de notre alimentation ?

1. L’élimination des glucides peut provoquer une confusion mentale

Avez-vous du mal à vous souvenir des choses ? Tu n’arrives pas à te concentrer ? La suppression des glucides peut entraîner une confusion mentale et des troubles de la mémoire. Une étude a révélé que les personnes suivant un régime pauvre en glucides obtenaient de moins bons résultats aux tests mnémoniques que les personnes suivant un régime pauvre en calories mais plus équilibré.

Les personnes suivant un régime cétogène affirment qu’il s’agit d’un effet secondaire temporaire, qui disparaît une fois que l’organisme s’est adapté, mais il n’existe pas de données concrètes pour confirmer cette hypothèse.

2. Problèmes de rythme cardiaque

À l’extrémité la plus grave du spectre des effets secondaires, une étude a révélé que les régimes pauvres en glucides sont fortement liés à un risque accru de fibrillation auriculaire, un rythme cardiaque irrégulier ou anormalement rapide. À long terme, cela peut entraîner des caillots sanguins, des accidents vasculaires cérébraux et une insuffisance cardiaque.

3. Augmentation du mauvais cholestérol

Comme effet indirect, manger trop peu de glucides peut provoquer une augmentation du mauvais cholestérol. Les personnes qui suivent un régime pauvre en glucides ont tendance à augmenter leurs portions de protéines et de graisses animales, ce qui entraîne une augmentation du cholestérol LDL, le « mauvais » cholestérol. À l’inverse, la consommation de glucides complets favorise la production de « bon » cholestérol (HDL), tout en réduisant la synthèse de mauvais cholestérol.

4. Constipation

Les fibres sont un nutriment très important qui contribue au bon fonctionnement de l’appareil digestif. De nombreux aliments riches en fibres contiennent également des glucides, de sorte que lorsque l’on réduit les glucides dans l’alimentation, les fibres seront probablement aussi fortement réduites, ce qui peut entraîner la constipation.

Parmi les exceptions riches en fibres et pauvres en glucides, citons les noix et les graines, le chou-fleur, le brocoli, etc. Si vous cherchez à réduire votre consommation de glucides tout en conservant une alimentation équilibrée, jetez un coup d’œil à certaines de ces options pour garder votre système digestif en bonne santé.

5. Insomnie

Les glucides à base de céréales complètes sont facilement digestibles et, en outre, stimulent la production de sérotonine, un médiateur qui favorise la relaxation, ce qui améliore la durée et la qualité du sommeil. L’élimination totale des glucides le soir, en particulier des glucides complets, peut entraîner des problèmes d’insomnie et de relaxation générale.

6. Effet yo-yo

Enfin, n’oublions pas le fameux « effet yo-yo » : suivre un régime sans glucides peut nous faire perdre du poids rapidement. Mais, ce que nous avons perdu, nous le regagnerons : à moyen et long terme, les kilos perdus reviendront. À long terme, cette fluctuation constante du poids peut entraîner non seulement des effets tels que les vergetures, mais aussi des effets sur notre bonne humeur et notre énergie.