Accueil Blog Potiron : recettes simples et délicieuses, propriétés et conservation

Potiron : recettes simples et délicieuses, propriétés et conservation

Le potiron est un ingrédient clé de la cuisine d’automne : un légume riche en fibres, en vitamines et en minéraux, apprécié pour ses précieuses propriétés bénéfiques ainsi que pour sa saveur sucrée. Faible en calories et riche en sels minéraux, vitamines, fibres et bêta-carotène, il possède de précieuses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Nous parlons ici d’une courge très particulière mais très facile à manipuler, adaptée à tout type de préparation et très polyvalente, à tel point qu’elle peut être utilisée dans toutes sortes de recettes, des entrées aux plats principaux, sans oublier les desserts. Et les accompagnements ?

Pourquoi pas : avec le potiron, il est non seulement possible de préparer des plats d’accompagnement riches en saveurs pour accompagner des plats de viande ou de poisson, mais il est également facile de le préparer même si vous avez peu de temps devant vous. Vous cherchez des recettes ? Voici six recettes avec du potiron rapides et faciles que vous devriez vraiment essayer.

Choisir un potiron : comment faire ?

Pour choisir un excellent potiron, ferme et à la pulpe sucrée, vérifiez tout d’abord le pédoncule, qui doit être intact, sec et bien ancré au légume. Comme pour une pastèque, donnez-lui quelques coups de poing sur l’extérieur : si le son est harmonieux, cela signifie qu’il est mûr et ferme, et donc parfait pour l’achat ; s’il est terne et sombre, il faudra encore être patient

Un autre élément décisif est la teinte : s’il est présent et d’une belle couleur jaune-orange, cela signifie que le potiron a mûri au soleil et qu’il est donc prêt à être consommé. La peau externe doit également être testée : appuyez légèrement dessus et, si elle se plie, cela signifie que la courge n’est pas encore tout à fait mûr ; si elle résiste, au contraire, cela peut être bon

Le dernier aspect, et non le moindre, est le poids : si vous le sentez bien plein, il est prêt à être dégusté. La récolte a lieu de septembre à novembre, mais dans certaines régions et pour certaines variétés tardives, elle se poursuit jusqu’en février (les potirons entiers peuvent être conservés pendant plusieurs mois après l’achat).

En raison de la grande taille de certaines variétés spécifiques, les potirons peuvent être achetés déjà coupées en tranches : dans ce cas, faites attention à la partie coupée qui est exposée à l’air. Si elle est sèche ou même ratatinée, passez votre chemin. Jetez également un coup d’œil aux graines, qui doivent être humides mais pas glissantes.

Dans tous les cas, il est toujours conseillé d’acheter le légume entier, afin d’être plus sûr et conscient de ce que l’on mange. Dans la mesure du possible, achetez des produits biologiques et locaux, en misant surtout sur les petits producteurs locaux et les marchés de proximité.

Comment conserver du potiron ?

Le potiron non ouvert se conserve parfaitement pendant plusieurs semaines dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière. Une fois ouvert, retirez les graines et les filaments internes, enveloppez-le dans du film alimentaire et placez-le au réfrigérateur : vous le conserverez ainsi pendant 4 à 5 jours maximum (la chair se déshydrate rapidement).

Vous avez acheté un potiron entier et vous ne savez pas comment vous l’utiliser ? Ne vous inquiétez pas : lavez-le soigneusement et coupez-le en tranches, puis faites-le cuire au four avec un peu d’huile, une pincée de sel et du romarin haché, jusqu’à ce qu’il soit doré et croustillant en surface.

Mangez-le pour le dîner, accompagné d’une source de protéines : la combinaison avec des œufs ou de la feta émiettée et des dés d’avocat mûr est exceptionnelle. S’il vous en reste, vous pouvez le répartir dans de petits sacs de congélation et le conserver au congélateur pendant au moins 3 à 4 mois. Il suffit de le sortir quelques heures avant de l’utiliser, puis de l’ajouter à un risotto en cours de cuisson, à une base d’herbes pour faire une savoureuse soupe de légumineuses ou tout simplement de le réchauffer et de le déguster comme un plat d’accompagnement rapide à préparer.

Rien ne vous empêche d’y ajouter une pincée de cannelle et une cuillère à café de crème de fruits secs, comme des amandes ou des noisettes, le transformant ainsi en un dessert super léger, mais délicieux.

Le faire griller

Vous pouvez également, une fois tranché ou émincé (selon la variété utilisée), le faire griller sur une plancha par exemple, le disposer en couches dans des bocaux en verre stérilisés, en l’alternant avec des tranches d’ail, des feuilles de menthe et du piment frais, puis le conserver dans l’huile pour obtenir un plat d’accompagnement saisonnier rapide et savoureux pour accompagner la viande, le poisson ou le fromage.

Si vous aimez le sucré, vous pouvez faire cuire la pulpe avec du sucre, du jus de citron et des épices pour obtenir une merveilleuse confiture que vous pouvez étaler sur du pain au petit déjeuner ou utiliser pour fourrer une tarte brisée ou un gâteau aux prunes. Vous pouvez également l’associer à des ingrédients salés, comme du salami, de la ricotta et des fromages affinés, pour un apéritif très savoureux.

Si vous ne voulez pas le faire cuire, vous pouvez aussi le couper en cubes, les mettre dans des sacs en plastique et les congeler pendant plusieurs mois. Dans ce cas, vous pouvez l’ajouter à une soupe en cours de cuisson, à un dahl de lentilles ou en faire un velouté épais et crémeux.

Comment cuire et cuisiner le potiron ?

En fonction de la recette et de la technique de cuisson, il convient de choisir un type de potiron plus ou moins spécifique. Si vous voulez utiliser sa pulpe comme farce pour des pâtes fraîches ou pour un risotto, optez pour la courge Mantovana : excellente variété d’un point de vue organoleptique, elle a une pulpe farineuse, sèche et savoureuse, parfaite pour ce genre de préparation. Il en va de même pour la variété Marina di Chioggia : sa douceur et sa consistance compacte en font la candidate idéale pour les gnocchis, les risottos et les célèbres tortelli.

Pour les crèmes, les soupes et les bouillons, en revanche, utilisez le Butternut : avec sa peau extérieure lisse et fine, elle est l’une des courges les plus faciles à couper, également en raison de sa chair tendre et compacte. Elle a une saveur délicate avec un arrière-goût de noisette et, comme elle a tendance à absorber peu d’huile, elle se prête à la friture, donnant vie à des délices parfumés et irrésistibles.

Pour la cuisson, en revanche, nous recommandons le potiron doux vert d’Hokkaido : cette variété se distingue par sa chair ferme et structurée et sa faible teneur en eau, ce qui, associé à sa saveur pleine et forte, donne des chips croustillantes, dorées et parfaitement sèches. Un succès garantis ! Délicate et au goût légèrement musqué, la courge Pleine de Naples, peut être consommée crue, marinée ou grillée, sans oublier sa combinaison la plus célèbre, avec les pâtes, avec lesquelles elle donne vie à la soupe typique de la tradition napolitaine : pasta e cocozza.

Si vous achetez des produits locaux, traçables et biologiques, vous pouvez utiliser le potiron dans son entièreté, même sa peau extérieure. Voici une petite recette rapide pour profiter aussi de l’écorce de votre potiron :

  1. Lavez-le soigneusement sous l’eau froide, en le frottant avec une éponge pour éliminer les résidus de terre, et retirez l’écorce en laissant un peu de pulpe attachée ;
  2. Placez les écorces dans un plat à four recouvert d’une feuille de papier sulfurisé, arrosez-les d’huile et d’une pincée de sel, puis faites-les cuire au four à 180 °C pendant environ 30 minutes, ou jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes et dorées ;
  3. Vous avez maintenant un en-cas sain et léger à déguster sur le canapé en regardant un bon film.

Six recettes de potiron délicieuses et faciles

Gratin de potiron

unLe gratin de potiron est un plat d’accompagnement savoureux, plein de saveur et prêt en quelques minutes seulement. Une recette astucieuse, idéale pour réutiliser le pain rassis et apporter à la table un plat chaud, au cœur filandreux.

Parfait pour accompagner un second plat de viande, le gratin de potiron séduit par l’équilibre simple mais savoureux de ses saveurs et par la rapidité de sa préparation. En 30 minutes seulement, il sera prêt à poser sur la table, fumant.

Pommes de terre poêlées et potiron

deuxUn plat d’accompagnement coloré et appétissant, prêt en quelques minutes : la poêlée de potiron et de pommes de terre est une recette savoureuse et saine. Elle est également parfaite comme plat d’accompagnement, à préparer à l’avance et à réchauffer au moment de servir.

Les ingrédients nécessaires à ce plat d’accompagnement sont peu nombreux et faciles à trouver : oignon rouge, pommes de terre, potiron et cèpes séchés, une véritable touche d’élégance pour un plat qui se marie bien avec les rôtis, les plats de viande en général et les fromages.

Potiron frit

troisCeux d’entre vous qui nous suivent savent que l’un des mantras de Super Marmite est « en cas de doute, faites frire « . Lorsqu’il s’agit de plats d’accompagnement à base de potiron, il est impossible de ne pas penser au potiron frit, un plat d’accompagnement croustillant et peu conventionnel qui fait l’unanimité.

Comme pour les chips, il suffit de couper le potiron en bâtonnets et de le blanchir (une façon astucieuse de le rendre juste assez croustillant), puis de le faire frire dans l’huile chaude de votre friteuse. Comment déguster un potiron frit ? Avec vos mains et avec une crémeuse mayonnaise maison à l’avocat par exemple.

Potiron à la vapeur

quatrePour les amateurs de plats légers mais aussi pour ceux qui ont très peu de temps pour cuisiner : le potiron à la vapeur est la bonne recette, prête en seulement dix minutes. La cuisson à la vapeur du potiron permet non seulement d’obtenir un plat léger et peu calorique, mais aussi de conserver presque intactes les caractéristiques organoleptiques et les propriétés nutritionnelles exceptionnelles du potiron, qui est riche en vitamines et en minéraux.

Pour assaisonner le potiron cuit à la vapeur, il suffit d’une pincée de sel, d’huile d’olive extra vierge et de persil fraîchement haché, c’est aussi simple que cela.

Potiron au romarin

Le potiron au romarin est une recette savoureuse et parfumée qui est prête en moins de 30 minutes. Il suffit de hacher le potiron et de le faire cuire à la poêle avec une gousse d’ail, un verre de vin blanc et une pincée de sel.

Vous obtiendrez un plat d’accompagnement savoureux qui ne demande que peu de temps de préparation et d’attention, mais qui vous procurera une grande satisfaction. Un plat d’automne parfait pour un dîner relaxant après une journée de travail fatigante.

Potiron au four

on aimeVous aimez les plats épicés et parfumés ? Vous avez peu de temps mais une grande envie de profiter du potiron que vous avez acheté ? Prenez un plat allant au four, allumez le four et coupez le potiron en cubes.

En trente minutes seulement, vous aurez préparé un délicieux potiron cuit au four, parfumé au paprika doux et au romarin, parfait pour accompagner tout type de plat de résistance, de préférence du poisson ou de la viande blanche. Pour donner une touche croustillante au plat, vous pouvez ajouter de la chapelure, éventuellement mélangée à du curry en poudre, pour le rendre encore plus savoureux.