Fruits Nergi
Accueil En cuisine : le blog Qu’est-ce que le nergi ?

Qu’est-ce que le nergi ?

Son nom est Nergi®, mais on peut aussi l’appeler bébé kiwi, Kiwaï ou kiwi de Sibérie . Il s’agit, comme on peut le deviner, d’une sorte de kiwi miniature et est considéré comme un véritable super aliment. Comme ses grands cousins, il appartient à l’espèce des Actinidiaceae et est le résultat de plusieurs croisements entre des plantes de la même famille afin d’obtenir de meilleurs fruits avec une plus longue durée de conservation. Apprenons-en davantage sur le petit (mais fort) nergi et ce qu’il nous réserve.

Quelle est l’origine du nergi ?

Ne jugez jamais un livre à sa couverture ou, comme dans ce cas, un fruit à sa taille. Les apparences sont trompeuses cette fois encore, le nergi rejoignant les rangs des super aliments malgré sa taille, pour ne pas dire plus. En fait, il peut être comparé à un raisin, avec une forme légèrement plus allongée et une peau verte, fine et lisse (environ 2 à 3 centimètres de long). Et tout comme le raisin, il pousse en grappes sur les branches des plantes.

C’est le résultat, en vérité, de quelques croisements effectués en Nouvelle-Zélande, qui ont donné naissance à un fruit aux valeurs nutritionnelles importantes malgré ses caractéristiques pour le moins limitées. Il ne s’agit toutefois pas d’un produit génétiquement modifié, mais d’un produit issu de la pollinisation naturelle.

On l’appelle aussi kiwi de Sibérie

Il est également connu sous le nom de kiwi de Sibérie, bien qu’il soit plus connu sous le nom de nergi (abréviation de « énergie », ce qui n’est pas peu dire). Chaque plante (à l’origine sauvage et typique de l’Asie de l’Est) produit annuellement entre 10 et 50 kilos de fruits, qui sont particulièrement recherchés pour leurs importantes propriétés nutritionnelles.

Ils contiennent des quantités élevées de vitamine C (52,5 mg pour 100 grammes de produit) et E, ainsi que des minéraux tels que le magnésium, le manganèse, le calcium, le potassium et le phosphore. Le nergi s’oppose également à l’action des radicaux libres et au vieillissement cellulaire. Il a également une bonne teneur en fibres et une faible teneur en calories, ce qui en fait un allié utile pour une alimentation saine.

Comment manger un nergi ?

En raison de sa petite taille, le nergi peut être mangé d’une seule bouchée, comme une fraise ou une cerise, aussi bien pelé qu’avec la peau encore présente (contrairement au kiwi traditionnel, qui est comestible), à condition de l’avoir soigneusement rincé au préalable. Le goût ? En bouche, il évoque un mélange agréable d’aigre et de sucré, se rapprochant du goût de son cousin le kiwi.

Le nergi se conserve 3 jours à température ambiante ou jusqu’à 7 jours au réfrigérateur. Nombreuses sont les grandes surfaces qui proposent ce fruit à un prix entre 2 et 3 € pour 125 grammes au rayon fruits et légumes.